Créer mon blog M'identifier

Découvrez prochainement...

Le 1 août 2013, 15:42 dans Lifestyle 0

Partie 4 : Décomprésser sans culpabiliser pendant ses études (bonnes VS mauvaises habitudes, éviter la procrastination)

Partie 5 : Réviser au quotidien (la semaine, le week-end et pendant les vacances)

Partie 6 : Routine cocooning (prendre soin de soi au fil des saisons Printemps /Eté /Automne/ Hiver)

Partie 7 : S'adapter à sa nouvelle vie (gérer son appart, être autonome, vaincre l'isolement à la fac)"

YC quand tu nous tiens !

Le 26 juillet 2013, 17:59 dans Lifestyle 2

River Valley (vallée fluviale) M'emporte en pleine nature, comme un amérindien qui vogue sur une rivière, c'est très rafraîchissant. "des notes herbacées aquatiques avec une pointe de sauge, d'ambre et de chêne"

 

Midsummer's Night (nuit d'été) Un mélange ténébreux et enivrant, qui me rappelle l'odeur d'un homme tout juste sortit de sa douche, se préparant pour une chaude nuit d'été. "des notes de musc, de patchouli, de sauge et d’eau de Cologne d’acajou"

 

 

Clean Cotton (côton fraîchement lavé) Me procure la même sensation que lorsque je me blottit sous des draps propres, ou que je fais sécher du coton en plein air au soleil, c'est très réconfortant "des notes parfumées de fleurs blanches et d'herbes vertes rafraichissantes"
Fluffy Towels (serviettes moelleuses) Me rappelle l’odeur coccooning de l'assouplissant, une vraie douceur qui réchauffe le coeur et me fait retomber en enfance. "des notes d'herbes aromatiques accompagnée d’une brise de mer rafraîchissante"

 

 

 

Black Coconut (noix de coco noire) Un parfum plein de sensualité, je m'imagine allongée sur une plage de cocotier, en charmante compagnie. "des notes de noix de coco intense accompagné de cèdre et de fleurs des îles"

 

 

Pink Sands (sable rose) Evasion garantie vers une île exotique, cette senteur m'évoque une plage de sable chaud ou je me prélasse dans un hamac, de quoi se détendre avec subtilité. "des notes de senteurs florales douces et de vanille épicée, un mélange magnifique de citron et de melon éclatant"

 

 

 

Black Cherry (cerise noire) Dépaysement assuré, un parfum délicieusement juteux à l'arôme intense à croquer, dans sa robe de velours pourpre. "des notes de cerises griottes mûres du début d'été"

 

 

Et vous, pour quels parfums Yankee Candle avez-vous craqué ?

Partir sur de bonnes bases..(3/7)

Le 5 juillet 2013, 00:42 dans Lifestyle 0

♣♣♣  Adopter les meilleures méthodes de révisions  ♣♣♣

 

Décrocher la lune (une mention)


Pour le passage en master 2 la mention "Bien" à la Licence et au Master 1 est fortement recommandée. Mais pour en arriver là il va falloir adopter des méthodes assez contraignantes qui demandent de faire certains choix de vie...

1. On fait ses fiches après les cours :
Je vais me répéter mais c'est la base, pour bien étudier. Le dernier cours de la journée vient de se finir, direction la bibliothèque pour réaliser les fiches de tous les cours qui ont été vus dans la journée, ensuite on les apprend. Comme ça quand on rentre chez nous on n’a rien à faire et on peut profiter de sa soirée...


2. On révise régulièrement :
Jusque là rien de bien nouveau, encore faut-il le faire ! Le week-end, on travaille au moins deux demi-journées comme le samedi après-midi et le dimanche matin (en dehors des périodes de révisions). Et 3 semaines avant les examens en période "intense"ce sera tout le week-end. Il vaut mieux également réviser avant 19h.
Pour les étudiants en Master 1, vos "vacances" ne seront pas des vrais vacances mais quelques semaines servant à rattraper votre retard et à avancer sur votre mémoire. On ne prévoit donc rien d'important cette année là...


3. On bosse d’abord les matières où on a des lacunes :
Au lieu de mettre des matières de côté, on les privilégie en démarrant nos révisions par ces dernières. On commente également avec les matières où la charge de travail est la moins importante (pas d’écrits à rendre, pas de contrôle continu..) puisque ce sont souvent les matières les plus négligées durant l’année.


4. On se prépare un planning :
Les "deadlines" ce sont des dates mises en avant (en rouge). Ainsi on peut planifier les moments où l'on doit avoir terminé quelque chose (son rapport de stage ou son mémoire ect..) mais attention, il faut rester réaliste, nous ne sommes pas des machines et nous ne pourrons pas travailler 10 heures consécutives par jour pour rattraper nos retard. Exemple d'une journée où on a pas cours pour être efficace :
On se lève pas trop tôt mais on fait en sorte d'être opérationnel de 10h-12h = pour reprendre la matière la plus compliquée pour vous, ensuite l’après-midi de 14h-16h = on s'occupe des écrits que l'on doit rendre, puis de 17h à 19h = on revoit une matière qui nous plait.
Soit 6 h de travail et une soirée de libre,  le midi on à pu déjeuner avec un ami ! Evidemment, personne ne nous empêche de faire davantage…

5. On met du peps dans nos révisions :

Certaines personnes ont une mémoire visuelle et elles doivent utiliser beaucoup de schémas dans leur fiches mais pour ceux qui ont davantage une mémoire auditive, ils pourront écouter/réécouter leur cours en les enregistrant sur un dictaphone. Le dictaphone peut aussi être utile pour ceux qui sont perdus lors des prises de note durant les CMs, si un prof parle trop vite.

Tu n’aimes pas faire des fiches ? Utilise la "Mind-Map" !
C'est une technique dont beaucoup d'étudiants parlent car elle permet de retenir un contenu plus facilement, c'est une bonne alternative aux fiches (à utiliser de temps en temps)
Elle consiste en l'utilisation d'un outil pertinent qui aide à la réflexion et à l'apprentissage, il permet de générer des idées et la réalisation d'un "brainstorming". Cette méthode est reconnue par les artistes et le milieu de l’éducation. Il permet également de prendre des notes, mémoriser, faire un synthèse, planifier, décider, communiquer, animer une réunion, présenter un contenu, un projet ou un rapport.


En pratique, on commence par tracer au centre d’une page horizontale de format A4 un dessin dans lequel on inscrit le sujet de notre réflexion. On utilise une couleur et du relief pour stimuler notre imagination.
Ensuite on note ses idées comme elles nous viennent sur des branches rayonnant à partir du centre. On se laisse suprendre à sauter d’une branche à l’autre (car c’est ainsi que notre cerveau fonctionne) il est étonnant de voir la richesse de notre inspiration.
On trace des flèches pour mettre en lumière les relations entre idées et on utilise des mots clés, plus évocateurs, plus "forts" et donc plus mémorisables. On limite la longueur des branches à celle des mots. On inscrit lisiblement et horizontalement. Pour l’ordre et la méthode, on hiérarchise, on numérote et on utilise des nuages pour faire des regroupements.
Notre inspiration fonctionne par poussées : on met donc à profit les temps morts pour employer abondamment images et couleurs et varier notre écriture. Notre imagination s’en trouvera stimulée.
Par ailleurs on développe des codes personnels. On se constitue une bibliothèque d’images.
En complément: Pour comprendre concrètement cette méthode, voici un site, où vous trouverez (pge2) un exemple concret et basique, qui permet de mieux visualiser le mind mapping => Apprendreaapprendre.com

6. On oublie pas non plus :
Qu'il est utile de repérer les livres intéressants (et nécessaires) pour chaque matière. On n'hésite pas à demander des conseils à nos profs au lieu d'acheter toute la liste bibliographique.
On s'organise au maximum dans ses cours, on les numérote, on les range au fur et à mesure pour gagner du temps. On ne manque aucun cours et on s'applique dans notre prise de note, ensuite les complète avec des livres du même thème. Je rappelle qu'on prépare bien ses TD pour être moins paumés, plus intéressés, et éventuellement repérés par les profs !
On se sert des annales et des exercices pour s'entrainer.
Si on en a l'occasion on révise en petit groupe (de gens sérieux uniquement) sinon c'est pas la peine...
Pendant ses stages, on hésite pas à poser des questions, ça peut servir pour plus tard !





 

Voir la suite ≫